Actualité de l’école

Mardi 22 janvier 2019

Journée d’étude : Du tutu à l’académique

Journée d’études « néo-classique » le 22 janvier au CND de Pantin !
Qu’est-ce que la danse néo-classique ? « Du contemporain qui lève ses jambes » ? Une technique classique libérée ? Modernisée ? Cette journée d’étude questionne l’histoire, les usages et la pertinence esthétique du terme « néo-classique », comme sa place au sein de la recherche actuelle. La démarche de chorégraphes, observée au travers de présentations et témoignages, permettra d’interroger le sens et les résonances du mot
« néo-classique » dans le champ chorégraphique français et international depuis 1945.


il est prudent d’annoncer votre présence à l’adresse suivante :
Recherche.repertoires@cnd.fr 


Programme
Dès 9:00 Accueil
9:30 Introduction collective par les organisatrices de la journée, Laetitia Basselier, Stéphanie Gonçalves, Lucile Goupillon et Camille Riquier Wautier
9:45 – 11:00 / axe 1 : Archiver les traces
Sylvie Jacq-Mioche, « Les ressources du fonds Jacq, entre mémoire singulière et témoignage documentaire »
Nathalie Lecomte, « Sur les traces de Lycette Darsonval dans les archives du CN D »
11:00 Pause
11:30 – 12:30 / axe 2 : Le GRCOP : croiser les souvenirs
Table-ronde animée par Laetitia Basselier et Lucile Goupillon
avec Florence Didier-Lambert, Jean Guizerix, Fabienne Ozanne-Paré et Jean-Christophe Paré
12:30 – 14:00 Déjeuner
14:00 – 15:15 / axe 3 : Créer-recréer : les usages du terme néo-classique
Rencontre avec Thierry Malandain
Florence Poudru, « La relecture d’œuvres du répertoire »
15:15 Pause
15:45 – 17:30 / axe 4 : Le néo-classique vu d’ailleurs
Gianfranco Vinay, « Néoclassicismes et styles musicaux »
Julia Bührle, « John Cranko et la réforme du ballet littéraire »
Patrizia Veroli, « Une “modernité classique” ? Le cas d’un chorégraphe labanien, Aurel Milloss (1906-1988) »
17:30 – 18:00
Conclusion de la journée d’étude
19:00 – 20:00 / soirée de projection, suivie d’une discussion
Roland Petit, Le Jeune Homme et la Mort (1955, 13 min.)
Maurice Béjart, Le Teck (1960, 11 min.)
Janine Charrat, Le Jour et la Nuit (1952, 10 min.), réalisation Jean Benoît-Lévy Jacques Garnier, Aunis (1994, 12 min.), réalisation Luc Riolon

< Retours aux actualités