Actualité de l’école

à la maison

Suzanne Gervais nous invite à danser ce matin aux côtés du chorégraphe américain Merce Cunningham.

Aujourd’hui, le 16 avril, c’est l’anniversaire d’un grand artiste disparu en 2009, cet artiste c’est le danseur et chorégraphe américain Merce Cunningham, disciple de Martha Graham, compagnon de route du compositeur John Cage : Merce Cunningham aurait eu 101 ans en 2020.

Artiste avant-gardiste, Merce Cunningham a par exemple parié très tôt sur les progrès de l’informatique et l’apport du numérique dans les arts de la scène : eh oui on parle beaucoup d’intelligence artificielle aujourd’hui, mais dans les années 90, Merce Cunningham avait participé à l’élaboration de Danceforms, un logiciel qui permettait de modéliser des mouvements de danse pour, ensuite, les agencer les uns aux autres, de manière complètement aléatoire. Ça a donné Biped [baïpède] en 1999, une œuvre où le chorégraphe présentait pour la première fois une danse entièrement chorégraphiée par un logiciel. Cette pièce continue d’être montée ; si vous ne la connaissez pas, les semaines supplémentaires de confinement sont l’occasion d’aller jeter un œil sur Youtube.


< Retours aux actualités