Actualité de la danse

En ce moment

en ce moment

SUR YOU TUBE

Still Life at the Penguin Cafe 
un ballet tout à fait délicieux à regarder avec les petits
https://www.youtube.com/watch?v=qOMLNrUeUYc&fbclid=IwAR1M3vyC5lImYTvv_98lmzLKSHxfTDyjehgZUvAIXejg-w40ewwe2nvcU38

Ma mère l'Oye  sur la très belle musique de Ravel
https://www.youtube.com/watch?v=sIahZMseANg&fbclid=IwAR0QFL2hH7sWbrNAOSb-4H0lm-TM3O_O64xw6mXsXbuR-kSW2AE3G05atac

Tout près des étoiles
Nils Tavernier a voulu montrer le travail des danseurs de l'Opéra de Paris dans sa diversité, sa complexité et sa richesse et faire partager aux spectateurs le magnifique et sensuel élan vital qui anime ce groupe d'artistes athlètes. Ce film en mouvement, où s'exprime l'émotion de la parole et du corps, est constitué d'interviews, de scènes de la vie quotidienne, de prises de vues en séances de travail et de représentations dans différents ballets, classiques et contemporains. (Allociné)
https://www.youtube.com/watch?v=WjzPKl2NN2M&feature=share&fbclid=IwAR2pZPJIZF81ajgm5f1cQSpNbxCykgFsXVqhbTKRt6XdJzKV5HppUO0RqAk


Les adieux :

Un film de Arnaud Dreyfus, avec Clairemarie Osta et Nicolas Le Riche, danseurs étoiles de l'Opéra National de Paris.

https://www.youtube.com/channel/UCZD-A0LHQnDWraiI9Jb5t6A/videos


Tout près des étoiles

Les danseurs de l'Opéra de Paris magnifiés par la caméra de Nils Tavernier. D'interviews en répétitions, filmés dans les coulisses ou sur scène, le réalisateur suit le travail au quotidien des artistes.
Tourné essentiellement dans le Palais Garnier de l'Opéra Bastille, ce documentaire rend hommage aux danseurs, à l'austérité et la beauté de leur passion.
Avec Maurice Béjart, Jirí Kylian, Nicolas Le Riche, Elisabeth Platel.
https://www.youtube.com/watch?v=WjzPKl2NN2M&feature=emb_logo

 Le Gala de l'English National Ballet School  : La fermeture des théâtres affecte aussi les écoles de danse, dont les élèves se voient privés de scène pendant presque un an, passage pourtant obligé de leur formation et de leur parcours. L'English National Ballet Shcool a souhaité maintenir son spectacle pour le diffuser en ligne. Au programme : Of Space and Time de Andrew McNicol, pièce de technique classique utilisant la contrainte de la distanciation sociale en scène, puis un extrait de la classe de danse contemporaine de Hannah Cameron. Pour repérer les talents de demain.

https://www.youtube.com/watch?v=rJEO_gu2JpI


Swan Lake de Mathew Bourne:

https://www.youtube.com/watch?v=stn715nrpRw&fbclid=IwAR2I5neITIwvTxdjrWoGsyd0w15hJ9I_ws0SwfUGIBA8nXT3U7WFD6_wD-s


L'âge heureux

https://www.youtube.com/watch?v=X0bvFSG5w2Q&list=PL_W9hxSFHBAscmgPlMSzlMYUiZBgxRNij


Les Patineurs :

https://www.youtube.com/watch?v=e15W-6FwEb4&fbclid=IwAR3EpAJ17vv89yqsMado_S81gWVQISXUgYGDRoOGqpxA0x5sdbmrk9RzrHM


Don Quichotte:

Le Ballet Nice Méditerranée devait reprendre pour les Fêtes le réjouissant Don Quichotte, dans la version de son directeur Éric Vu An qui reprend les codes de celle de Marius Petipa. Un vrai pari car la troupe n'est pas nombreuse, mais le spectacle fut réussi. Pour se consoler de ne pas le voir en scène, l'Opéra Nice Côte d'Azur propose une retransmission de ce ballet familiale et brillant, où l'on suit la truculente Kitri, qui compte bien épouser son Basilio malgré l'opposition de son père.

https://www.youtube.com/watch?v=OXn2DYujhRk

en ce moment

SUR NETFLIX :

-Move 

-We speak dance 

- Battle 

-Tiny pretty things 

-Into the beat

Toute l'année

SUR ARTE

Fifi Brindacier
https://www.arte.tv/fr/videos/093005-000-A/fifi-brindacier/

Les promesses du sol - i tinéraire d'un danseur parisien (danse hip-hop)
https://www.arte.tv/fr/videos/RC-014302/les-promesses-du-sol/

Entrez dans la danse : 
Chorégraphes inventifs et danseurs puissants ! Cette collection met à l’honneur des grands noms de la danse. Avec des spectacles chorégraphiés par Maurice Béjart, Marie-Claude Pietragalla, Stijn Celis, Kader Attou, explorez le mouvement, l'expression et le langage des corps. La danse est plurielle sur ARTE Concert.
https://www.arte.tv/fr/videos/RC-019390/entrez-dans-la-danse/
-une saison à la Julliard School
https://boutique.arte.tv/detail/une_saison_juilliard_school_serie
-graine d'étoile : 
https://www.arte.tv/fr/search/?q=graine%20d%27étoiles&page=1
-l'héritage de Pina Baush : https://www.arte.tv/fr/videos/082790-000-A/l-heritage-de-pina-bausch/?fbclid=IwAR1r2gLJ971n7seqACZhtBVb8b4SELF4v6pBnYpETYTIfTKd0WROzcW4Lc8
-la 9è symphonie de Maurice Béjart 
https://www.arte.tv/fr/videos/055903-000-A/la-neuvieme-de-maurice-bejart/
- Soirée Thierrée/ Schechter / Perez / Pite
https://www.arte.tv/en/videos/080148-000-A/four-contemporary-choreographies-from-the-paris-opera/?fbclid=IwAR3nua4Y-NTzv0fb25ggRsewK5ZnNLordl294heqi3WKLoU-Dlm2G_lJa40

Toute l'année 2021

en ce moment

SUR YOU TUBE

Still Life at the Penguin Cafe 
un ballet tout à fait délicieux à regarder avec les petits
https://www.youtube.com/watch?v=qOMLNrUeUYc&fbclid=IwAR1M3vyC5lImYTvv_98lmzLKSHxfTDyjehgZUvAIXejg-w40ewwe2nvcU38

Ma mère l'Oye  sur la très belle musique de Ravel
https://www.youtube.com/watch?v=sIahZMseANg&fbclid=IwAR0QFL2hH7sWbrNAOSb-4H0lm-TM3O_O64xw6mXsXbuR-kSW2AE3G05atac

Tout près des étoiles
Nils Tavernier a voulu montrer le travail des danseurs de l'Opéra de Paris dans sa diversité, sa complexité et sa richesse et faire partager aux spectateurs le magnifique et sensuel élan vital qui anime ce groupe d'artistes athlètes. Ce film en mouvement, où s'exprime l'émotion de la parole et du corps, est constitué d'interviews, de scènes de la vie quotidienne, de prises de vues en séances de travail et de représentations dans différents ballets, classiques et contemporains. (Allociné)
https://www.youtube.com/watch?v=WjzPKl2NN2M&feature=share&fbclid=IwAR2pZPJIZF81ajgm5f1cQSpNbxCykgFsXVqhbTKRt6XdJzKV5HppUO0RqAk


Les adieux :

Un film de Arnaud Dreyfus, avec Clairemarie Osta et Nicolas Le Riche, danseurs étoiles de l'Opéra National de Paris.

https://www.youtube.com/channel/UCZD-A0LHQnDWraiI9Jb5t6A/videos


Tout près des étoiles

Les danseurs de l'Opéra de Paris magnifiés par la caméra de Nils Tavernier. D'interviews en répétitions, filmés dans les coulisses ou sur scène, le réalisateur suit le travail au quotidien des artistes.
Tourné essentiellement dans le Palais Garnier de l'Opéra Bastille, ce documentaire rend hommage aux danseurs, à l'austérité et la beauté de leur passion.
Avec Maurice Béjart, Jirí Kylian, Nicolas Le Riche, Elisabeth Platel.
https://www.youtube.com/watch?v=WjzPKl2NN2M&feature=emb_logo

 Le Gala de l'English National Ballet School  : La fermeture des théâtres affecte aussi les écoles de danse, dont les élèves se voient privés de scène pendant presque un an, passage pourtant obligé de leur formation et de leur parcours. L'English National Ballet Shcool a souhaité maintenir son spectacle pour le diffuser en ligne. Au programme : Of Space and Time de Andrew McNicol, pièce de technique classique utilisant la contrainte de la distanciation sociale en scène, puis un extrait de la classe de danse contemporaine de Hannah Cameron. Pour repérer les talents de demain.

https://www.youtube.com/watch?v=rJEO_gu2JpI


Swan Lake de Mathew Bourne:

https://www.youtube.com/watch?v=stn715nrpRw&fbclid=IwAR2I5neITIwvTxdjrWoGsyd0w15hJ9I_ws0SwfUGIBA8nXT3U7WFD6_wD-s


L'âge heureux

https://www.youtube.com/watch?v=X0bvFSG5w2Q&list=PL_W9hxSFHBAscmgPlMSzlMYUiZBgxRNij


Les Patineurs :

https://www.youtube.com/watch?v=e15W-6FwEb4&fbclid=IwAR3EpAJ17vv89yqsMado_S81gWVQISXUgYGDRoOGqpxA0x5sdbmrk9RzrHM


Don Quichotte:

Le Ballet Nice Méditerranée devait reprendre pour les Fêtes le réjouissant Don Quichotte, dans la version de son directeur Éric Vu An qui reprend les codes de celle de Marius Petipa. Un vrai pari car la troupe n'est pas nombreuse, mais le spectacle fut réussi. Pour se consoler de ne pas le voir en scène, l'Opéra Nice Côte d'Azur propose une retransmission de ce ballet familiale et brillant, où l'on suit la truculente Kitri, qui compte bien épouser son Basilio malgré l'opposition de son père.

https://www.youtube.com/watch?v=OXn2DYujhRk

en ce moment

SUR NETFLIX :

-Move 

-We speak dance 

- Battle 

-Tiny pretty things 

-Into the beat

Toute l'année

SUR ARTE

Fifi Brindacier
https://www.arte.tv/fr/videos/093005-000-A/fifi-brindacier/

Les promesses du sol - i tinéraire d'un danseur parisien (danse hip-hop)
https://www.arte.tv/fr/videos/RC-014302/les-promesses-du-sol/

Entrez dans la danse : 
Chorégraphes inventifs et danseurs puissants ! Cette collection met à l’honneur des grands noms de la danse. Avec des spectacles chorégraphiés par Maurice Béjart, Marie-Claude Pietragalla, Stijn Celis, Kader Attou, explorez le mouvement, l'expression et le langage des corps. La danse est plurielle sur ARTE Concert.
https://www.arte.tv/fr/videos/RC-019390/entrez-dans-la-danse/
-une saison à la Julliard School
https://boutique.arte.tv/detail/une_saison_juilliard_school_serie
-graine d'étoile : 
https://www.arte.tv/fr/search/?q=graine%20d%27étoiles&page=1
-l'héritage de Pina Baush : https://www.arte.tv/fr/videos/082790-000-A/l-heritage-de-pina-bausch/?fbclid=IwAR1r2gLJ971n7seqACZhtBVb8b4SELF4v6pBnYpETYTIfTKd0WROzcW4Lc8
-la 9è symphonie de Maurice Béjart 
https://www.arte.tv/fr/videos/055903-000-A/la-neuvieme-de-maurice-bejart/
- Soirée Thierrée/ Schechter / Perez / Pite
https://www.arte.tv/en/videos/080148-000-A/four-contemporary-choreographies-from-the-paris-opera/?fbclid=IwAR3nua4Y-NTzv0fb25ggRsewK5ZnNLordl294heqi3WKLoU-Dlm2G_lJa40

En ce moment

L'OPERA CHEZ SOIT

L’OPERACHEZSOI : https://chezsoi.operadeparis.fr/products
Gala d'ouverture
La Bayadère
Le lac des cygnes
La 3è symphonie de Gustav Mahler
L’histoire de Manon
Tricentenaire de l’école de danse
Don Quichotte
Soirée Thierrée/Shechter
Les enfants de Scaramouche
toute l'année

SUR MEDICI TV

MEDICI TV : https://www.medici.tv/fr/ballets/
-Casse Noisette
-La Pastorale de T Malandain
-Le Corsaire de Manuel Legris
-Roméeo et Juliette
-Swan Lake d’Alexander Ekman
-Giselle de Marius Petipa
-Alice au Pays des Merveilles ...
en ce moment

SUR NUMERIDANSE

SUR  NUMERIDANSE : https://www.numeridanse.tv

CHOTTO DESH
Chorégraphe(s) : Khan, Akram (United Kingdom)
Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon Saisons 2010 > 2019
Producteur vidéo : Maison de la Danse
en ce moment

sur France TV

La Ronde de Boris Charmatz
Imaginée pour célébrer le Grand Palais avant sa fermeture pour travaux, "La Ronde", de Boris Charmatz, a eu lieu, comme un défi à la pandémie. Face à l'immensité de la nef, s'est imposée l'intimité du duo. S'inspirant de "La Ronde", d'Arthur Schnitzler, l'idée d'une chaîne ininterrompue de duos imbriqués s'installant dans la durée a alors pris corps. Le 16 janvier 2021, les danseurs ont fait vibrer l'écrin nu de la nef du Grand Palais dans des duos iconiques sortis de l'histoire, des duos inventés pour l'occasion, des réminiscences et des hommages, à Schnitzler entre autres
https://www.france.tv/spectacles-et-culture/theatre-et-danse/2302989-la-ronde-de-boris-charmatz.html

Le chat botté par Roland Petit
Découvrez le ballet féérie Le Chat botté par le chorégraphe Roland Petit avec le génie de la danse française Patrick Dupond enregistré au Palais des Congrès à Paris en 1985.
https://www.france.tv/spectacles-et-culture/2340051-le-chat-botte-par-roland-petit.html

Carmen de Johan Inger
Le Ballet National d’Espagne s'attaque au mythe de la figure héroïque Carmen dans un spectacle intense mené par le chorégraphe suédois Johan Inger.
https://www.france.tv/spectacles-et-culture/theatre-et-danse/1081229-carmen-de-johan-inger-a-la-rochelle.html

Casse Noisette par l’orchestre national de Lille
La magie de Noël opère en musique avec cette interprétation de Casse-Noisette qui réunit le chef d’orchestre Gábor Káli, l’Orchestre national de Lille et l’artiste sur sable Kseniya Simonova.
Ce ballet-féerie en deux actes est l’une des œuvres les plus populaires de Tchaïkovski. Le chef hongrois Gábor Káli présente une nouvelle lecture de ce grand classique avec l’Orchestre national de Lille. A l’occasion de ce concert de Noël, Kseniya Simonova, gagnante de l’émission “Ukraine’s Got Talent” en 2009, illustre cette interprétation unique et transforme les personnages de Casse-Noisette en des êtres de sable. Cette version rare de Casse-Noisette enchante l’Auditorium du Nouveau Siècle pour Noël.
https://www.france.tv/spectacles-et-culture/opera-et-musique-classique/2169351-casse-noisette-par-l-orchestre-national-de-lille.html

Le vendredi 09 avril 2021 à partir de 20h50 sur France 5
Une soirée exceptionnelle consacrée à l'Opéra national de Paris et à son Ballet, mettant en avant le travail de l'école de danse, l’une des plus renommées et la plus ancienne du monde occidental.
 
Le film "Danser sa peine" de Valérie Müller est à voir gratuitement sur France TV. L'histoire d'un projet particulier d'Angelin Preljocaj, qui a animé des ateliers chorégraphiques avec des détenues à la prison des Baumettes à Marseille.
https://www.france.tv/.../1322275-danser-sa-peine.html  

Qu'est-ce que créer aujourd'hui ? Aurélie Dupont, directrice de la Danse de l'Opéra national de Paris, invite quatre chorégraphes au Palais Garnier et leur propose de répondre à cette question. Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet, deux chorégraphes belges qui avaient créé "Boléro" en 2013, reviennent cette fois-ci pour offrir chacun une création, le premier sur une musique de Woodkid, le second sur une musique de Koki Nakano, avec une scénographie signée par le photographe JR. L'Américaine Tess Voelker propose une première pièce au rythme d'une chanson de Nick Drake. Enfin, accompagné du musicien Guillaume Alric, le Français Mehdi Kerkouche entraîne les danseurs du Ballet de l'Opéra national de Paris dans son univers hip-hop
https://www.france.tv/spectacles-et-culture/theatre-et-danse/2213585-creer-aujourd-hui-sibi-larbi-cherkaoui-tess-voelker-damien-jalet-mehdi-kerkouche.html

en ce moment

sur My Canal

Relève : (My Canal - VOD)
Directeur de la danse de l'Opéra national de Paris depuis le 1er novembre 2015, le chorégraphe Benjamin Millepied y a créé le ballet «Clear, Loud, Bright, Forward» à la rentrée 2015. Le film de Thierry Demaizière et Alban Teurlai suit pas à pas les différentes étapes de l'élaboration de cette oeuvre qui rend hommage aux belles heures de la danse du XXe siècle tout en mettant en avant l'unité organique du corps de ballet dans son ensemble. Dans un décor de Lucy Carter et sur une musique de Nico Muhly, les hommages à ses maîtres du New York City Ballet, Jerome Robbins et George Balanchine font mouche.
https://www.canalplus.com/decouverte/releve/h/5921924_40099?fbclid=IwAR0v-4HCndBY0NGmCIFybwhkhCwdpp-G_Z4xf599cWJyBa6dbj1tk8Acgr0

La danse, le ballet de l’Opéra de Paris (My Canal -VOD)

Douze semaines durant, Frédérick Wiseman a promené ses caméras à l'Opéra de Paris. Il filme les préparatifs des spectacles comme les performances. Il s'invite dans les ateliers de couture où l'on peaufine les costumes. Il déambule dans les coulisses à la rencontre des artistes en pleine action…
https://www.canalplus.com/cinema/la-danse-le-ballet-de-l-opera-de-paris/h/920990_40099?fbclid=IwAR2pqmL7ovDb2ZXkUZF2JLUisvRr2rpAiAj79872dq3W8hhv7UceR-Qkoeg

en ce moment

sur CultureBox TNT19

Patrick Dupond, danseur étoile

https://www.france.tv/spectacles-et-culture/2340043-patrick-dupond-danseur-etoile.html



le 2 avril

Lettre de la Direction de la Jeunesse et des Sports

Mesdames, Messieurs,
 
Comme vous le savez, le Président de la République a annoncé mercredi dernier, lors d’une allocution télévisée, le renforcement des mesures de lutte contre la propagation du virus covid-19. Parmi ces mesures se trouvent la fermeture des écoles, le décalage des vacances parisiennes ou encore l’élargissement des règles que nous connaissons déjà à Paris sur l’intégralité du territoire national.
Le décret venant traduire cette annonce n’est pas encore paru. Toutefois, il ne ressort pas des annonces présidentielles que les règles concernant la pratique des activités sportives en extérieur soient modifiées. A ce titre, les aires extérieures restent accessibles aux mineurs comme aux adultes dans les conditions actuelles.
Nous reviendrons vers vous dès parution du décret si ce dernier venait à modifier les modalités de pratique dans nos équipements sportifs.
 
Vous remerciant par avance de votre compréhension et restant à votre disposition,
Cordialement,
 Sébastien TROUDART
Direction de la Jeunesse et des Sports
Chef du Service du Sport de Proximité
25, boulevard Bourdon - 75004 Paris


depuis le 18 février 2021

Précisions sur l'ouverture des établissements d'enseignements artistiques

Le décret du 15 janvier 2021 a soulevé un certain nombre de questions de la part des responsables des établissements d'enseignements artistiques franciliens, notamment des conservatoires. 

La DRAC Île-de-France apporte un éclairage sur ce qui est possible et ce qui ne l'est pas, sur la base des indications fournies par la Direction générale de la création artistique et en l'état actuel des textes législatifs. Ces règles s'appliquent aussi bien pour les établissements publics que privés.

Mise à jour 18 février 2021

Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire vient d’être modifié par le décret n° 2021-173 du 17 février 2021, paru ce matin au Journal officiel et entré en vigueur immédiatement.

Le décret modifié comporte une évolution importante s’agissant de la pratique de la danse des mineurs, afin de traduire un arbitrage du Centre interministériel de crise, qui assimile la danse aux autres activités physiques et sportives.

L’article 35, 6° du décret n° 2020-1310 modifié prévoit dorénavant que la pratique de la danse pour les mineurs dans les cadres scolaire, périscolaire ou de loisir, qui se déroule en intérieur dans les conservatoires territoriaux et les autres établissements artistiques, quel que soit leur statut, n’est plus autorisée, au même titre que les autres activités physiques et sportives.

Cette évolution du décret préserve en revanche les artistes professionnels et les personnes suivant une formation professionnelle liée à la danse. Les formations délivrant un diplôme professionnalisant, les classes à horaires aménagés, les troisièmes cycles des conservatoires territoriaux et les cycles de préparation à l'enseignement supérieur pourront ainsi continuer d’accueillir des élèves, même mineurs, pour les enseignements de danse ne pouvant être assurés à distance.

L’article 35 du décret 2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié concerne tous « les établissements d’enseignement artistiques du spectacle vivant et des arts plastiques », qu’ils soient publics ou privés.

Fondements réglementaires de l’activité dans les conservatoires

Les mesures d’organisation des enseignements pour les conservatoires sont régies par le  décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, modifié par le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 puis par le décret n° 2021-31 du 15 janvier 2021 publié au JORF du 16 janvier 2021.

Les modifications apportées par ce dernier décret portent sur l’avancée du couvre-feu à 18 heures sur l’ensemble du territoire métropolitain et sur les déplacements des personnes. Pour fonder les modalités des enseignements au sein des conservatoires, il est conseillé de s’appuyer sur la version consolidée du décret du 29 octobre 2020 publiée au JORF du 30 octobre 2020

Les autorisations d’ouverture aux publics restent autorisées par le décret du 29 octobre 2020, qui permet l’ouverture des conservatoires (art.  3 – III – 3).

Publics concernés

Les mineurs inscrits dans tous les cycles des conservatoires ;
Les publics scolaires inscrits dans des classes relevant du ministères de l’Education nationale en primaire et en collège (classes à horaires aménagés / CHAM) et en séries technologiques des lycées (STST TMD) ;
Les élèves de 3ème cycles des conservatoires et des cycles  de préparation à l’enseignement supérieur.
Ces ouvertures permettent la complémentarité des activités des établissements d’enseignement artistique relevant du spectacle vivant et des arts plastiques avec les activités de formation et de recherche autorisées dans l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur.

Référence :
Décret du 29 octobre 2020 modifié (art 26 - 6) : « (…) les établissements mentionnés à l'article L. 216-2 du code de l'éducation sont autorisés à ouvrir au public pour l'accueil des seuls élèves inscrits dans les classes à horaires aménagés, en série technologique sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse, en troisième cycle et en cycle de préparation à l'enseignement supérieur, lorsque les formations relevant du présent 6° ne peuvent être assurées à distance. Ces établissements et ceux de l'enseignement artistique relevant du spectacle vivant et des arts plastiques sont autorisés à accueillir des élèves mineurs dans les autres cycles et cursus, sauf pour l'art lyrique ».

Les activités artistiques sont soumises à des protocoles stricts (art. 1 du décret du 29 octobre 2020)

L’article 1er du décret du 29 octobre 2020 précise : « afin de ralentir la propagation du virus, les mesures d'hygiène (…) et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d'au moins un mètre entre deux personnes, dites barrières, définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance ».

Les protocoles sanitaires sont élaborés au sein de l’établissement. Ils font l’objet d’échanges dans les instances compétentes, et d’une concertation nécessairement avec la collectivité territoriale de tutelle.  Le conseil de la DRAC peut être sollicité.

Certaines activités artistiques ne sont pas autorisées

Il s’agit essentiellement de « l’art lyrique » (art. 25 du décret du 29 octobre 2020), ce qui correspond notamment à des pratiques vocales ne permettant pas de respecter les mesures barrières définies à l’article 1er du décret. Ainsi, les pratiques vocales collectives autorisées dans les établissements scolaires le sont aussi dans les conservatoires si elles respectent ces mesures de protection sanitaires.

Cf. encadré supra "Mise à jour 18 février 2021" pour ce qui concerne la danse.

Des dérogations aux déplacements en période de couvre-feu restent envisageables

La règle générale est fixée de 18 heures à 6 heures au lieu de 20 heures à 6 heures (article 4-I du décret du 29 octobre 2020 modifié par le décret du 15 janvier 2021). Les activités d’enseignement se déroulent normalement jusqu’à 18 heures et le retour au domicile après cette heure implique une attestation personnelle dérogatoire.

Des activités pédagogiques, artistiques et scientifiques sur le site des écoles restent cependant possibles. Mais l’établissement doit fournir aux personnes concernées une autorisation dérogatoire (art.  4 décret n° 2020-1310 pour les déplacements autorisés pour la période du couvre-feu).

Pour les personnels techniques, administratifs et enseignants, l’autorisation est fournie par l’employeur.  Les établissements doivent prendre en considération les contraintes de transports en commun après 18 heures pour ne pas mettre en difficulté des usagers.

Référence :
Le  décret du 29 octobre modifié (article 4) autorise après  l’effectivité du couvre-feu (18 heures  selon le décret du 15 janvier 2021) les
« 1° Déplacements à destination ou en provenance :
a) Du lieu d'exercice ou de recherche d'une activité professionnelle et déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
b) Des établissements ou services d'accueil de mineurs, d'enseignement ou de formation pour adultes mentionnés aux articles 32 à 35 du présent décret ;
c) Du lieu d'organisation d'un examen ou d'un concours  (…) ».

Ces éléments de lecture des textes réglementaires et de doctrine sont susceptibles d’évoluer en fonction de la situation sanitaire. Des mesures plus restrictives, adaptées aux contextes locaux, peuvent être décidées par les autorités administratives compétentes.

20/03/21

Lettre de la DJS

Mesdames, Messieurs,
 
Comme il est désormais de coutume, le premier Ministre a pris la parole jeudi dernier pour présenter les grandes lignes des règles qui s’imposent dès ce week-end afin d’adapter les mesures de lutte contre la propagation du coronavirus à l’évolution de la situation sanitaire. Le décret précisant le cadre juridique nouvellement applicable est paru cette nuit (vous le trouverez au lien suivant : Décret n° 2021-296 du 19 mars 2021 modifiant le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire - Légifrance (legifrance.gouv.fr)).
Il précise ainsi les règles applicables dès aujourd’hui, samedi 20 mars et pour une durée de 4 semaines.
A ce titre, ont été notamment annoncés :
Concernant les activités sportives :
-          Les établissements clos et couverts comme les gymnases, les salles de sport et les piscines (ERP de type X) ne peuvent pas accueillir de public sauf pour les cas suivants :
o   les groupes scolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire ;
o   les sportifs professionnels et de haut niveau ;
o   les activités physiques des personnes munies d'une prescription médicale pour la pratique d'une activité physique adaptée au sens de l'article L. 1172-1 du code de la santé publique ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées ;
o   les formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles ;
o   les épreuves de concours ou d'examens ;
 
La direction de la jeunesse et des sports reste à votre disposition pour vous soutenir et met tout en œuvre pour vous permettre de continuer à proposer une pratique sportive dans les meilleures conditions possibles. 
 
Cordialement,
 Sébastien TROUDART
Direction de la Jeunesse et des Sports
Chef du Service du Sport de Proximité
01 42 76 30 55
25, boulevard Bourdon - 75004 Paris


depuis le 19 février

Activité d’enseignement de la danse dans les différents types d’établissements mis à jour 18.02

Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire vient d’être modifié par le décret n° 2021-173 du 17 février 2021, paru au Journal officiel le 18 février et entré en vigueur immédiatement.


Le décret modifié comporte une évolution importante s’agissant de la pratique de la danse des mineurs : le ministère de la Culture assimile désormais la danse aux autres activités physiques et sportives.
Par conséquent, l’article 35, 6° du décret n° 2020-1310 modifié prévoit dorénavant que la pratique de la danse pour les mineurs dans les cadres scolaire, périscolaire ou de loisir, qui se déroule en intérieur dans les conservatoires territoriaux et les autres établissements artistiques (ERP de type R), quel que soit leur statut (public ou privé), n’est plus autorisée, au même titre que les autres activités physiques et sportives.


Le ministère de la Culture précise que l’enseignement de la danse aux mineurs amateurs est interdit, quel que soit le classement ERP de l’établissement (ERP de type L, X et CTS compris).
+ d’infos Décret n°2021-173 du 17 février 2021
+ d’infos sur le site de la DRAC Île-de-France


https://www.cnd.fr/fr/page/2097-fil-d-information-et-d-appui-pour-le-secteur-choregraphique-covid-19

depuis le 19 février

Activité d’enseignement de la danse dans les différents types d’établissements mis à jour 18.02

Activité dans le secteur chorégraphique mis à jour 18.02

Activité d’enseignement de la danse dans les différents types d’établissements mis à jour 18.02
Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire vient d’être modifié par le décret n° 2021-173 du 17 février 2021, paru au Journal officiel le 18 février et entré en vigueur immédiatement.
Le décret modifié comporte une évolution importante s’agissant de la pratique de la danse des mineurs : le ministère de la Culture assimile désormais la danse aux autres activités physiques et sportives.
Par conséquent, l’article 35, 6° du décret n° 2020-1310 modifié prévoit dorénavant que la pratique de la danse pour les mineurs dans les cadres scolaire, périscolaire ou de loisir, qui se déroule en intérieur dans les conservatoires territoriaux et les autres établissements artistiques (ERP de type R), quel que soit leur statut (public ou privé), n’est plus autorisée, au même titre que les autres activités physiques et sportives.
Le ministère de la Culture précise que l’enseignement de la danse aux mineurs amateurs est interdit, quel que soit le classement ERP de l’établissement (ERP de type L, X et CTS compris).
+ d’infos Décret n°2021-173 du 17 février 2021
+ d’infos sur le site de la DRAC Île-de-France

vendredi 22 Janvier

lettre de la DJS

Bonjour à tous,

 

Pour suite à l’ensemble de nos échanges,

je tenais à vous faire savoir que la Préfecture avait ce jour apporté des précisions concernant les activités autorisées dans les équipements de type X.

Les activités à caractère artistique telles que la danse ou les activités physiques douces telles que le yoga doivent être considérées comme non autorisées, car elles relèvent des activités physiques et sportives. La danse peut être pratiquée dans un conservatoire, mais pas dans un équipement sportif.

 

Bien à vous tous et bon courage dans ce contexte bien particulier,

 

 

 

 


Direction de la Jeunesse et des Sports


le 25 janvier

Lettre de l'association Florimont - espace Maindron

Bonjour,

nous comprenons parfaitement que tu cherches à préserver les activités de danse malgré les restrictions.  
T'étant adressée à la Mairie du 14e, nous ne sommes pas intervenus, nous référant à leur réponse officielle

nous répondrons plusieurs choses à tes demandes
- le sujet est complexe: pour preuve la réponse de la Mairie du 14e, les interprétations divergentes sur l'appartenance de la danse au domaine sportif ou culturel, l’ambiguïté des textes officiels parus récemment etc...
- Temps Danse est évidemment durement impactée, mais beaucoup d'autres aussi puisqu'il ne subsiste que 3 activités à l'Espace Maindron : du prêt de jeu à la ludothèque, un accueil d'enfants en situation de handicap et des activités pour les bébés. Sur les 80 associations adhérentes de Florimont seules sont accueillies les associations accueillant des publics en précarité et une AMAP
- De plus, en autorisant Temps'Danse,  nous ne souhaitons pas ouvrir une polémique avec les autres associations pratiquant aussi  des activités physiques et frustrées comme nous par la situation
- c'est dire que Florimont également subit gravement les conséquences des restrictions mais nous appliquons strictement les textes règlementaires même si nous nous efforçons également de reprendre tout ou partie de nos activités
- il est possible que des annonces officielles cette semaine durcissent encore les restrictions, alors le débat serait clos. Sinon, charge à chacun d'obtenir des accords officiels pour exercer son activité, c'est ce que nous essayerons d'obtenir pour Florimont
Nous sommes tous impatients de reprendre nos activités et dès qu'une opportunité se présentera nous organiserons ensemble la reprise

Association Florimont
9 place Marcel-Paul
Paris 75014
01 42 79 81 30
contact@assoflorimont.fr

le 20 Janvier 2021

Lettre de la DJS

Bonjour à tous,

 

Je reviens vers vous sur votre demande, avec les éléments de réponse.

Je ne peux malheureusement que vous confirmer que la danse comme les autres activités sportives sont bien suspendus dans nos équipements et normalement partout en France, et même dans des structures privés…

Ci-dessous vous trouverez l’organisation de la mise en place de ce décret du 15 Janvier 21.

Il n’y a pas de dérogation pour la danse, la chorégraphie… comme annoncé dans votre lien, sauf dans les cas définis ci-dessous. (Pour les publics prioritaires)

 

Pour la pratique sportive des mineurs

La pratique sportive devra s’effectuer dans le respect des horaires du couvre-feu (retour à domicile au plus tard à 18h en France métropolitaine et Corse). Les rassemblements demeurent limités à 6 personnes dans l’espace public sauf si l’activité sportive est encadrée.

À partir du 16 janvier 2021 au matin, et pour une durée de 15 jours minimum, les publics mineurs ne pourront pratiquer leurs activités physiques et sportives qu’en extérieur. Cela concerne aussi bien les cours d’Education Physique et Sportive (EPS) à l’école, au collège et au lycée, que les activités sportives périscolaires comme extrascolaires, c’est-à-dire encadrées par des associations sportives ou autres structures privées. De fait, les ERP de type X (gymnases, piscines, dojos, etc), CTS (bulles tennis) et P (salle de danse) seront donc momentanément fermés pour la pratique sportive des mineurs à compter du samedi 16 janvier au matin mais les équipements de type PA (stades, aires découvertes, courts de tennis découverts…) ou tout équipement sportif assimilé à un ERP de type PA (manèges équestres) resteront ouverts pour accueillir une pratique sportive encadrée dans le respect des protocoles applicables (distanciation, port du masque avant et après la pratique, et autres gestes barrières).

 

Pour la pratique sportive des majeurs

Dans l’espace public, la pratique auto-organisée comme encadrée par un club ou une association reste possible dans le respect du couvre-feu (retour au domicile à 18 h maximum) et dans la limite de 6 personnes (y compris si l’activité est encadrée).
Dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA et assimilés), la pratique auto-organisée comme encadrée reste possible dans le respect du couvre-feu et des protocoles sanitaires (distanciation physique obligatoire et gestes barrières).
Dans ces ERP de plein air, si l’activité est encadrée, le seuil des 6 personnes ne s’applique pas.
Dans les ERP X et CTS (clos et couverts), la pratique sportive des majeurs reste suspendue.

 

Pour les publics prioritaires

Les publics prioritaires suivants : sportifs professionnels, sportifs de haut niveau et autres sportifs inscrits dans le Parcours de performance fédéral, personnes en formation universitaire ou professionnelle, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes en situation de handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, conservent l’accès à l’ensemble des équipements sportifs (plein air et couverts).
Pour ces publics, l’ouverture des vestiaires collectifs est autorisée, dans les conditions fixées par les protocoles sanitaires.

Toutefois, seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, seront autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements et de l’accès aux équipements sportifs.

 

Concernant les éducateurs sportifs

Les éducateurs sportifs seront autorisés à déroger au couvre-feu, uniquement au titre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire pour encadrer les sportifs professionnels et sportifs de haut niveau.
Les autres activités des éducateurs devront s’effectuer dans le respect du couvre-feu.

 

Bien cordialement,


Direction de la Jeunesse et des Sports



le 15 Janvier

Lettre de la DJS

Mesdames et Messieurs,
 
Le premier Ministre et plusieurs des membres du gouvernement ont annoncé hier le durcissement des règles applicables pour lutter contre la propagation du virus dès demain, samedi 16 janvier et pour une durée de 15 jours.
A ce titre, ont été notamment annoncés :
Bien que nous déplorons une fois de plus la manière dont l’activité sportive est prise en compte dans cette crise, la Ville de Paris doit se conformer à ces nouvelles mesures.
C’est la raison pour laquelle nous vous informons que nos gymnases et autres équipements sportifs fermés ne pourront accueillir de mineurs dès demain inclus.
 
La parution du décret précisant le cadre juridique nouvellement applicable interviendra cette nuit. Si ce texte implique des modifications complémentaires vous impactant, nous vous en tiendrons informés dès demain. 
 
Cordialement,

 Sébastien TROUDART
Direction de la Jeunesse et des Sports
Chef du Service du Sport de Proximité
25, boulevard Bourdon - 75004 Paris


3/01/2021

Lettres de l'Office Municipal des Sports

NOS MEILLEURS VŒUX


Les contraintes liés à la situation sanitaire ont lourdement pénalisé en 2020 la pratique sportive, pourtant si indispensable au maintien par tous d’une condition physique satisfaisante, comme d’un bon équilibre mental, et si précieuse au plan de la convivialité et de la relation sociale.
Les clubs ont fait tout leur possible pour maintenir le contact  avec leurs membres, mais n’ont eu que des moyens limités pour poursuivre d’une façon ou d’une autre leur action de formation.
Nous terminons, les uns et les autres, l’année qui vient de s’écouler avec beaucoup de frustrations et ne pouvons qu’espérer pour 2021 que les mesures barrières, dont nous comprenons bien sûr la nécessité, tiennent mieux compte des réalités concrètes et de l’importance de la pratique sportive.
L’implication des autorité municipales, des fédérations, comme de nombre d’acteurs de la vie sportive a permis que soient à nouveau autorisées la plupart des activités, excluant cependant les contacts, en extérieur et en intérieur, à destination des enfants et adolescents et en extérieur seulement  pour les adultes.
Mais nous avons déjà vécu des allers et retours particulièrement démoralisants et espérons d’abord que cela ne sera pas remis en cause et surtout que sera bien confirmée l’extension, prévue prochainement, de l’ouverture en intérieur aux adultes et que seront, dans le même temps, très vite assouplies les mesures de couvre-feu, qui rendraient  de fait celle-ci inopérante en cours de semaine.
Nous comptons sur tous pour qu’enfin le situation se débloque et que nous puissions au plus vite partager le plaisir de la pratique de notre sport favori au sein de l’ensemble des installations sportives de l’arrondissement.
Voilà le vœu que nous formulons pour cette nouvelle année et, avec l’appui de tous, dont nous ne doutons pas, nous ferons tout ce qui est de notre ressort pour y parvenir.

Ensemble restons motivés

Bonne année 2021

François DENIS


le 15 Janvier

Lettre de Pierre Rabadan adjoint en charge des sports.

Lettre de Pierre Rabadan  adjoint en charge des sports.

le 15 janvier

lettre d'Anouch Toranian adjointe à la Maire en charge de la vie associative

Chèr.e.s responsables associatifs,
Chèr.e.s bénévoles,

Nous achevons ensemble une année 2020 qui restera gravée dans nos mémoires comme une année très singulière. La crise sanitaire nous a tous impactés dans notre quotidien, de près ou de loin, dans notre chair ou nos esprits, nous contraignant à repenser nos modes de vie.

Pendant de longs mois, notre société a été confinée, paradoxalement contrainte à la distanciation physique à l'heure où nous avions le plus besoin de nous serrer les coudes. Notre vie associative, qu'elle soit salariée ou bénévole, a elle aussi dû s'adapter - tantôt à l'arrêt complet de ses activités, tantôt à leur démultiplication.

Pour vous accompagner et vous soutenir, la Ville de Paris, sous l'impulsion de la Maire de Paris, s'est largement mobilisée pour mettre en place de multiples dispositifs de soutien, tant administratifs, matériels, que financiers. Parmi eux, un outil d'accompagnement dans vos démarches, la distribution de matériel de protection individuelle, l'exonération de loyers, la création d'un fonds d'aide exceptionnel d'un montant de 10 millions d'euros et celle d'un fonds spécifique pour les acteurs culturels de 15 millions d'euros... Je souhaite à cette occasion remercier tous les agents de la Ville pour leur travail au service des associations et bénévoles parisiens.

Si nous devions tirer un enseignement de cette année 2020, c'est que les crises - sanitaires, économiques, environnementales, sociales - auxquelles nous faisons face individuellement, appellent toujours une réponse collective. Ce n'est que par la mise en commun de nos intelligences, de nos forces et de notre énergie que nous relèverons les défis de demain.

C'est la raison pour laquelle je veux rendre hommage en ce début d'année 2021 à tous ceux qui sont mobilisés en faveur de l'intérêt général. A vous, responsables associatifs, bénévoles, petites mains de l'ombre qui donnez de votre temps, de votre énergie, de votre savoir-faire... sans ne rien attendre en retour que la satisfaction d'avoir oeuvré pour le bien commun.

A vous tous, qui incarnez la Ville de Paris et ses valeurs, au premier rang desquelles l'esprit de solidarité, et au nom de la Maire de Paris : merci. Sans vous, rien de ce que nous avons mené n'aurait été possible, vous êtes le coeur battant de notre ville. Dans la lignée de notre engagement, soyez certains que la Ville de Paris et moi-même serons à vos côtés pour vous soutenir dans toutes les épreuves et vous accompagner dans la réalisation de tous vos projets.

Je vous souhaite par conséquent une année 2021 riche en accomplissements, personnels, professionnels, artistiques, associatifs. Merci de votre engagement.

Anouch Toranian

le 7/01/2021

Lettre de l'Opéra de Paris

Bonjour,

 

En raison de la situation sanitaire, le chorégraphe Ohad Naharin et son équipe sont dans l'impossibilité de venir en France pour diriger les répétitions de Sadeh21. Nous sommes donc malheureusement dans l’obligation d’annuler l’ensemble des représentations de ce ballet, programmé du 4 février au 27 février 2021, pour lequel vous aviez réservé des places.

Si vous aviez déjà procédé au règlement de vos places, nous vous invitons à nous faire parvenir votre RIB avec le numéro de dossier correspondant sur cette même boite mails.

 

Nous avons cependant le plaisir de vous annoncer qu'un nouveau programme de ballet, Robbins / Forsythe / Lander, sera donné aux mêmes dates au Palais Garnier.

Vous retrouverez toutes les informations sur ce spectacle sur notre site internet :https://www.operadeparis.fr/saison-20-21/ballet/robbinsforsythelander.

Nous avons prévu une ouverture à la vente pour ce nouveau spectacle le 19 janvier. Cette date peut être amenée à évoluer en fonction des annonces du gouvernement.

 

Conscients des désagréments causés par ces changements de programmation liés à des circonstances tout à fait particulières, nous vous remercions pour votre compréhension et espérons vous retrouver prochainement dans nos théâtres.

 

Cordialement