Cours de Pointes dès 12 ans

Cours de pointes

En 1832 Marie Taglioni danse la Sylphide à l’Opéra de Paris, les journaux ne parlent que de cette danseuse juchée pendant l’intégralité du ballet sur un nouveau type de chaussons : les pointes! Une vrai prouesse à l’époque ! Les premières pointes n’avaient pas la structure et la solidité des pointes modernes, ce sont des chaussons de satin renforcés par des points de couture au niveau des orteils.

Le chausson de pointe évolue, au début du 20ème siècle, Anna Pavlova fait insérer des semelles en cuir renforcé dans ses pointes pour avoir un meilleur support.

La technique de pointes pratiquées aujourd’hui ne devient possible qu’à l’arrivée des pointes modernes faites de plusieurs couches de toile, mises en forme et plongées dans la colle. La pointe est renforcée par des semelles rigides, qu’on appelle cambrions. Le tout est collé et cousu ensemble, pour former la pointe.

Les cours de pointes

Les cours de pointes sont réservés aux élèves plus de 11 ans, pratiquant la danse classique depuis 4 ans minimum, au rythme de 2 cours hebdomadaire.

Priorité est données aux élèves du Parcours Intensif Danse Classique et du Parcours Danse Etudes.

Les élèves doivent répondre aux critères suivants détaillés dans le document de référence : Quand puis-je commencer le travail sur pointes ?

  1. bon contrôle postural, bon maintient des muscles abdominaux, spinaux et pelviens (stabilité de base),
  2. force suffisante au niveau des jambes,
  3. bon alignement des jambes (hanche-genou-cheville-pied),
  4. force et souplesse des pieds et des chevilles.(monter sur pointe requière une flexion suffisante de la cheville et de la voûte plantaire. Sur jambes tendus le talon doit se trouver au dessus des orteils.

Les élèves dont les pieds sont raides (flexion de la cheville et du pied insuffisantes ou dont l’alignement des extrémités inférieures est insuffisant) ne pourront travailler sur pointes. Une élève avec un pied et une cheville raides, résultant dans une fourchette de flexion plantaire insuffisante, se trouve être à risque.

Pour assurer un bon alignement sur les pointes, la ligne des métatarsiens (représentée par la surface supérieure de l’avant-pied) devrait être parallèle à la ligne du tibia (à l’avant de la jambe) quand le pied est pointé (flexion combinée de la cheville et la voute plantaire).

Tenter d’effectuer un travail sur pointes sans les aptitudes anatomiques décrites ci-avant entraînerait des contraintes excessives, non seulement sur le pied et la cheville, mais aussi sur la jambe, la ceinture pelvienne et le tronc.

Malheureusement, l’insuffisance de mouvement ne peut pas s’améliorer avec le temps et les enfants avec ce type de restrictions ne pourront jamais obtenir une souplesse suffisante pour le travail sur pointes.

Les élèves présentant une stabilité insuffisante ou une hyperlaxité des pieds , des chevilles, des genoux, il peut être nécessaire d’attendre avant de commencer les pointes afin d’obtenir un renforcement musculaire pour leur permettre de commencer un travail sur pointes en toute sécurité.

L’enfant avec une hyperlaxité des pieds , des chevilles, des genoux est particulièrement à risque si elle est placée trop tôt sur les pointes, il manque souvent la force nécessaire et le contrôle postural pour travailler en toute sécurité sur les pointes.

Pour celles qui ne prennent qu’une fois par semaine des cours de danse classique le travail sur pointes est découragé.

Celia Sparger écrit: «On ne soulignera jamais assez que le travail sur pointes est le résultat final d’un entraînement long et graduel de l’ensemble du corps, du dos, des hanches, des cuisses, des jambes, des pieds, de la coordination des mouvements et du placement du corps, de sorte que le poids du corps est soulevé sur pointes avec les pieds, avec les genoux tendus, en équilibre parfait, avec un parfait demi-pointe et sans aucune tendance de la part des pieds à pencher vers l’intérieur ou vers l’extérieur, ni des orteils à se tordre ou à s’agripper. Ces conditions arriveront à des moments différents pour chaque enfant, non seulement en raison de la formation précédente qu’il a reçu, mais en fonction de leur type physique et de leur croissance osseuse.»

George Balanchine, maître de la chorégraphie sur pointes, connu pour avoir créé la « Bébé Ballerina, » aurait dit qu’il n’y a aucune raison de mettre une jeune danseuse sur pointes complète si elle ne peut rien faire quand elle est là-haut!

Les niveaux

BORDEAUX - 12 ans (né en 2007)

Tenue filles : Justaucorps Vicard Lucille BORDEAUX lycra mat + collants de travail rose pétale + Chaussons 1/2 pointes saumon (Repetto Julietta)

Travail de la barre

Quelques exercices au milieu.

Le 2è semestre se concentre autour de la création chorégraphique du spectacle des élèves.

NOIR - 13/14 ans

Tenue filles : Justaucorps Vicard Lucille NOIR lycra mat + collants de travail rose pétale + Chaussons 1/2 pointes saumon (Repetto Alicia)

Travail de la barre, plus complet.

Exercices au milieu.

Travail d’une variation au premier semestre.

Le 2è semestre se concentre autour de la création chorégraphique du spectacle des élèves.

VIOLET - 15/17 ans

Tenue filles : Justaucorps Vicard Lucille VIOLET lycra mat + collants de travail rose pétale + Chaussons 1/2 pointes saumon (Repetto Carlotta)

Travail de la barre, plus complet et plus rapide.

Exercices et enchainements au milieu.

Travail d’une variation technique au premier semestre.

Le 2è semestre se concentre autour de la création chorégraphique du spectacle des élèves.

MARINE - dès 17 ans

Tenue filles : Justaucorps Vicard Lucille MARINE lycra mat + collants de travail rose pétale + Chaussons 1/2 pointes saumon (au choix)

Travail de la barre, plus complet et plus rapide.

Enchainements au milieu.

Travail d’une variation technique au premier semestre.

Le 2è semestre se concentre autour de la création chorégraphique du spectacle des élèves.

Infos pratiques

Informations

Lieux des cours de danse

Les professeurs de danse


Public
  • Ados
  • Collégiens
  • Lycéens